[TEST] Wet une tuerie ?!

[Wet] alias trempé (de sang) est sorti en septembre 2009, disponible pour une soixantaine d’euros à l’époque et avec des critiques mitigé voir dépréciative j’ai préféré attendre 2 ans ( je suis très patient ) pour investir dans ce jeu.
Concrètement ce que j’en savais était plutôt mince… Le jeu a eu son petit buzz du fait qu’il reprend beaucoup d’effets aux excellentes œuvres de Tarantino. J’avais pu le constater à l’époque lors de la démo (dispo sur le psn gratuitement) ce qui m’avait agréablement surpris. On incarnait Rubi, une tueuse à gage, qui poursuivait un homme armé. Évidemment monsieur nous envoyait quelques sbires pour nous ralentir au travers de 4 niveaux dont le didacticiel et un niveau en QTE très impressionnant où Rubi sautait de voitures en voitures sur l’autoroute.

A travers ces quelques niveaux ont a pu découvrir la belle ( mannequin modélisé) armé de deux pistolets d’un sabre avec un caractère ressemblant beaucoup à la mariée de Bill, la tenue jaune en moins.
L’hommage à Tarantino devient plus flagrant quand la belle se retrouve couverte de sang d’un de ses enemis, c’est alors que retenti le « fameux bruit de girophare » de Tarantino l’écran n’affiche plus qu’en noir et rouge, Rubi est en mode fury ! A partir de là il ne faut plus qu’exterminer tout les enemis en faisant le plus grand nombre de meurtres d’affilés. Une fois le carnage fait le niveau est fini, et c’est alors que le dernier niveau pointe le bout de son nez avec une phase de shoot/QTE où la belle saute de voitures en voitures sur l’autoroute via les QTE.

Voilà pour le contenu de la démo. Si vous vous demandez pourquoi je me suis escrimé à vous raconter la démo tenez vous bien car la réponse arrive (enfin!) : En réalité chaque chapitre et toujours composé de toutes ces mini phases ….

Du coup il est vrai qu’on sent un petit goût amer. Il se fait un peu oublier grâce à des grands niveaux avec une belle superficie et beaucoup d’interactions possible avec des murs, des barres  (de pool dance) ou même les flaques d’eau !
Qu’on se le dise tuer des mecs à la pelle c’est jouissif, surtout en bullet time !

Scénario: Un scénario un peu classique. Rubi rempli une mission qui semblait être simple pour un grand de la pègre : lui ramener son fils. Cependant elle découvre qu’en réalité son client n’est pas ce qu’il prétend et elle se voit obligé de retrouver son client pour s’expliquer comme il se doit ( à grand coups de katana ).  Les cinématiques sont assez courtes et quelques élément du jeu son un peu flou on découvre une Rubi avec un caractère bien forgé mais qui a pas mal d’amis. Notamment un « qui lui doit bien ça » mais on ne sait pas pourquoi…

Jouabilité: Très facile à prendre en main entre armes à feux double et un katana cdkb (comme dans kill bill). Le mode de visée est bien connu. Les éditeurs ont fait le choix de laisser un pistolet suivre le curseur et un second qui « vise automatique ». Pour activer un ralenti Rubi doit simplement utiliser un mouvement acrobatique comme glisser sur le sol, courrir sur un mur, plonger… Et à mesure que vous avancez dans le jeu vous débloquez de nouvelles acrobaties. Avec , à vue de nez, une quinzaine d’acrobaties il y’a moyen de varier un peu ! Impossible de changez de katana mais on débloque les mitraillettes ,les fusils et arbalétes bien sympa !

Graphismes: Une Rubi boum chica wow wow sous les traits de Eliza Dushku on en redemande ! Il est vrai que le reste n’est pas fabuleux au niveau des textures mais le jeu date de 2009 ! Alors on est indulgent ok ?!

Durée de vie: L’histoire en elle même prend une petite dizaine d’heures en difficile. Voire un peu plus pour récolter les 5 petits singes caché dans chacun des douze chapitres du jeu. Après quoi, vos avez la possibilité de vous adonnez au plaisir du mode défi où vous devez faire un parcours de tirs chronométré..oh joie !

Bande son: Gros point fort du jeu les bandes sons se compose de morceau de gros rock qui bougent ! Les musique rythme l’action et donnent envie de déchainé son corps dans son salon. Petit bêmol si le joueur meurt il recommence le niveau et la chanson aussi. Donc mon conseil, ne mourrez pas trop sinon vous n’entendrez jamais la fin des morceaux !Cependant une fois le jeu terminé je vous conseille de courrir vous acheter les OST car elles sont sublimes !

L’anecdote:  C’est le premier test où je ne met pas mon petit spoil… Faut dire que l’histoire n’a rien a spoiler vu qu’elle est quasi inexistante…

Conclusion 11/20 Le jeu n’est clairement pas un indispensable, déjà âgé et scénaristiquement pas génial, il ne faut pas abusé! Cependant c’est  un excellent défouloir pour dézinguer des salopards par centaines en leur coupant les mains, les bras, la gorge, les pieds ou autres ! Il s’adresse aussi à tout les frustrés de Max Payne qui se sont un jour retrouvé sans petit cachets pour utiliser le bullet time, ici pas de cachets, bullet time à volonté. Tant que ça saigne c’est l’important !
Je n’épiloguerais pas pour dire si c’est un hommage ou du plagiat aux travaux de tarantino mais c’est toujours agréable de retrouver un peu de ce qui a fait le succès des films ! Un peu dommage de n’avoir pas pousser le truc jusqu’au bout !

À propos de mrbouclesdor

Le dernier hériter de "Boucles d'Or" la célèbre, découvrez mon univers high tech et décalé !

Publié le 05/08/2011, dans Test. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :